confiance superman

Comment s’organiser et gérer son temps lors d’une transition professionnelle ?

« J’ai pas le temps de gérer ! » Le manque de temps est une excuse souvent utilisée par ceux qui peinent à se lancer. Mille questions se bousculent : « Comment vais-je faire pour garder mon équilibre, gérer ma routine, m’organiser entre ma famille et mon travail » ? Oui, l’équilibre vie pro / vie perso est délicat, surtout en phase de transition professionnelle

Alors, stop on vous arrête tout de suite ! Le manque de temps n’existe pas. C’est un fait, l’équilibre vie pro / vie perso est fin à maîtriser mais ce n’est pas une raison pour repousser votre projet. Si vous en ressentez le besoin, c’est que c’est le bon moment ! Le reste est une question de priorisation, d’organisation, de gestion du temps, de savoir demander de l’aide, etc. 

Alors, comment trouver le bon équilibre lors d’une phase de reconversion professionnelle ? On vous donne ici des pistes concrètes pour réussir à vous organiser et à mieux gérer votre temps.

Commencez par prioriser 

Vous le sentez ? En cette période de rentrée, les envies de nouveaux projets se font sentir. Motivé et exalté, l’on a tendance à vouloir foncer tête baissée et à tout gérer en même temps ! Alors, pour éviter de vous épuiser, il est nécessaire de définir un top de vos priorités. Connaissez-vous l’histoire des « Gros Cailloux », sur laquelle reposent de nombreuses formations en gestion du temps ?

petits cailloux

Un jour, un professeur est engagé pour donner une formation sur la planification efficace de son temps à un groupe d’une quinzaine de dirigeants de grosses entreprises.

Alors qu’ils sont tous prêts à noter, le prof leur dit : « Nous allons réaliser une expérience. »

De dessous son bureau, il sort un immense pot de verre qu’il pose en face de lui. Puis il sort une douzaine de gros cailloux et les place délicatement dans le grand pot. Lorsque le pot est rempli jusqu’au bord et qu’il est impossible d’y ajouter un caillou de plus, il demande aux élèves : « Est-ce que ce pot est plein ? »

Tous répondent : « Oui. »

Il attend quelques secondes et ajoute : « Vraiment ? »

Alors, il se penche de nouveau et sort de sous la table un récipient rempli de gravier. Il verse ce gravier sur les gros cailloux. Les morceaux de gravier s’infiltrent entre les cailloux jusqu’au fond du pot.

Le prof repose alors sa question : « Est-ce que ce pot est plein ? »

Cette fois, les élèves commencent à comprendre son manège. L’un d’eux répond : 

« Probablement pas ! »

Il se penche de nouveau et cette fois, sort de sous la table un sac de sable. Il verse le sable dans le pot. Le sable remplit les espaces entre les gros cailloux et le gravier.

Encore une fois, il demande : « Est-ce que ce pot est plein ? »

Cette fois, sans hésiter les élèves répondent : « Non ! »

Et finalement il prend le pichet d’eau qui était sur la table et remplit le pot jusqu’à ras bord. Pas fou, le plus audacieux des élèves, songeant au sujet de ce cours, répond : « Cela démontre que même lorsque l’on croit que notre agenda est complètement rempli, si on le veut vraiment, on peut y ajouter plus de rendez-vous, plus de choses à faire. »

« Non » répond le prof. « Ce n’est pas cela. La grande vérité que nous démontre cette expérience est la suivante : si on ne met pas les gros cailloux en premier dans le pot, on ne pourra jamais les faire entrer tous, ensuite. Quels sont les gros cailloux dans votre vie ? Votre santé ? Votre famille ? Vos ami(e)s ? Réaliser vos rêves ? Faire ce que vous aimez ? Apprendre ? Défendre une cause ? Vous relaxer ? Prendre le temps ? Ou tout autre chose ?  

Que devez-vous retenir de cette histoire ? C’est l’importance de mettre vos GROS CAILLOUX en priorité dans votre vie. Si vous donnez priorité aux peccadilles (le gravier, le sable) vous remplirez votre vie de peccadilles et, in fine, vous n’aurez plus suffisamment de temps à consacrer aux éléments importants.

Alors, n’oubliez pas de vous poser à vous-même la question : « Quels sont les GROS CAILLOUX dans ma vie ? Est-ce que mon projet de transition professionnelle fait partie des mes priorités ? » Ensuite, mettez-les en premier dans votre pot (votre vie). 

Notre conseil : définissez les GROS CAILLOUX de vos prochaines semaines / mois.

Attribuez du temps dédié à chaque partie de votre vie

Le dire est toujours facile, le faire est tout autre chose. Et pourtant, il est essentiel d’établir des plages horaires rien que pour vous et votre projet de reconversion professionnelle

Une vie rondement menée est souvent composée de divers temps : temps familial, temps professionnel, temps personnel. Ce dernier est d’ailleurs utilisé dans le cadre d’une transition professionnelle. 

Pour organiser au mieux votre vie, faites l’exercice, sur une semaine, de répartir votre temps entre ces différentes parties. Pour rendre l’exercice ludique et visuel, utilisez un agenda en ligne avec une couleur dédiée à chaque partie. Ensuite, communiquez ces temps auprès de votre famille, de vos collègues et n’hésitez surtout pas à demander de l’aide en cette période de transition.

Planning

Une fois cette vision macro posée, on vous donne quelques tips pour gérer au mieux vos actions :

  • débusquez les voleurs de temps : ces tâches que vous avez l’habitude de faire mais que vous pouvez déléguer (personnelles et professionnelles) ;
  • distinguez les urgences des importances (voir matrice d’Eisenhower) ;

Nos conseils pour mener au mieux les actions spécifiques à votre transition professionnelles

  • dégagez-vous des plages horaires consacrées à votre projet de transition professionnelle grâce aux exercices de priorisation du temps.
  • donnez vous des échéances. Si vous avez tendance à ne pas les tenir, n’hésitez pas à les communiquer à un proche qui sera votre référent / garant sur le sujet. Cela vous permettra de mettre en place des moments dédiés avec cette personne pour faire des points d’avancement ;
  • aménagez un espace spécial et rien qu’à vous au sein de votre domicile. S’asseoir à ce bureau doit s’apparenter uniquement à votre projet de transition professionnelle. Utilisez aussi la technique du management visuel en imprimant vos prochaines actions. Amusez-vous aussi à réaliser l’exercice de votre monde rêvé. Quel est votre monde idéal, celui dans lequel vous rêveriez de vivre en 2050 ? ;
  • accueillez l’imprévu et la nouveauté. Les projets de reconversion professionnelle se concrétisent souvent via des rencontres. Alors, parlez de votre projet au maximum autour de vous, participez à des événements, réseautez ; 
  • suivez vos envies. Elles sont souvent en phase avec vos valeurs et vos aspirations. Par leur réalisation, elles donnent du sens à votre existence et votre identité. Alors, saisissez les moments où vous vous sentez motivé(e) et curieux(se). 

En phase de surmenage : quelles précautions indispensables ?

Épuisement, irritabilité, anxiété ? Problèmes de sommeil ? Repli sur soi ? Perte d’accomplissement et de satisfaction au travail ? Vous êtes sujet(e) à certains de ces symptômes ? Vous vivez peut-être une phase de surmenage pouvant laisser présager un burn-out. Avant d’entamer une transition professionnelle, la priorité sera de régler cette situation. Pour cela, nous vous conseillons de prendre du recul avec la source de votre burn-out, de prendre du temps pour vous et d’envisager de vous faire accompagner psychologiquement. Une fois cette période derrière vous, vous pourrez vous projeter sereinement dans vos futurs projets.

Pour aller plus loin

Ça y est, convaincu(e) ? Vous sentez que c’est le bon moment pour entamer votre reconversion professionnelle ? Comme vous l’avez compris, pour gagner en temps et ne pas perdre en énergie, il est nécessaire de vous fixer une méthodologie et de donner un cadre à votre réflexion

Enfin, si vous souhaitez passer à l’étape suivante en étant accompagné(e), découvrez notre bilan de compétences à impact positif en réservant un entretien individuel avec un membre de notre équipe. 

Bonne rentrée !