confiance superman

Transition professionnelle pendant la crise : nos astuces pour se lancer sereinement !

COVID, guerre en Ukraine, le dernier rapport du GIEC… Ces dernières années, les crises s’enchaînent, amenant du stress, nous rendant anxieux et cela met grandement à mal notre santé mentale ! D’ailleurs, 23 % des Français montrent des signes d’un état anxieux et 18 % des Français montrent des signes d’un état dépressif (enquête CoviPrev de Santé Publique France – 2021).

Chez Cap Positif, on vous entend souvent dire “mon travail est insignifiant aux vues de ce qu’il se passe dans le monde d’aujourd’hui”, “je passe mes journées à vendre des produits inutiles, c’est incohérent avec ce que nous traversons”. Vous souhaitez donner du sens à votre travail et 92% des salariés sont dans le même cas que vous (étude menée par Audencia en partenariat avec jobs_that_makesense (février 2022)) !

Mais quand il s’agit de passer à l’action, nos peurs et nos croyances limitantes viennent se placer sur le chemin et nous font procrastiner. Et ce n’est pas tout ! Le contexte anxiogène joue ici aussi. Le contexte instable dans lequel nous évoluons augmente notre besoin de sécurité. On a tendance à se replier sur soi, à sécuriser ce que l’on a déjà (un job qui nous apporte un salaire mensuel, un cadre connu…).

Quels choix s’offrent alors à vous ? Vous pouvez décider de mettre vos questionnements en sourdine et d’assurer votre besoin en sécurité, ou de tout plaquer et de changer de manière radicale en tentant le tout pour le tout. Deux solutions extrêmes, somme toute. 

Vous pouvez également entamer une transition progressive, qui vous permettrait de répondre à votre envie d’accomplissement et votre besoin d’utilité tout en gardant un cadre le plus sécurisant possible. Dans cet article, nous allons vous partager des astuces qui vont dans ce sens, pour vous permettre une transition douce et sécurisante.

I/ Priorisez vos actions

Commencez par exercice de réflexion :

Dans une transition à impact, identifier sur quoi on souhaite agir est primordial mais pas toujours évident. 

Ce contexte de crises globales (sociales et écologiques) peut soulever plusieurs questions :  Toutes les causes me semblent importantes, sur lesquelles agir ? Comment agir sur les enjeux qui me tiennent à cœur, leur ampleur est immense ? Comment savoir par où commencer ? 

Afin de réfléchir à l’impact que vous pourriez avoir sur les causes importantes pour vous, nous vous proposons de réaliser un exercice : The 7 Habits of Highly Effective People, Stephen R. Covey.

L’objectif ? Sortir des pensées et se mettre en action en faveur des causes qui vous touchent

Dessinez 2 cercles, l’un dans l’autre :

  • Dans le cercle le plus grand, écrivez toutes les causes qui vous importent, vous touchent et vous préoccupent dans le monde actuel. Il s’agira du cercle de vos préoccupations. Vous pouvez vous appuyer sur les résultats de l’exercice “Dessinez votre monde idéal” (à retrouver ici)
  • Pour compléter le plus petit cercle, sélectionnez dans votre cercle de préoccupation des enjeux précis sur lesquels vous pourriez avoir un impact. Puis, pour chaque enjeux, inscrivez dans ce plus petit cercle les actions ou projets que vous pourriez mener pour avoir un impact dessus. Ce cercle sera votre cercle d’influence.
Sauter le pas

Passez à l’action pour écarter vos peurs …

Vous passez plus de temps à ressasser des pensées inscrites dans le cercle de préoccupation ou à agir dans votre cercle d’influence ?

Les pensées du cercle de préoccupation ont tendance à augmenter notre anxiété. “Les problématiques migratoires vont exploser avec le réchauffement climatique.” “Même la COP21 n’a pas eu pour effet de générer des actions significatives au niveau politique.”…  

Vous mettre en action vous permet d’écarter les peurs liées à vos pensées du cercle de préoccupation. Par exemple, participer à des maraudes, venir en aide aux réfugiés, devenir animateur.rice d’atelier de sensibilisation (comme la Fresque du climat ou l’éco-challenge de Little Big Impact), réaliser du mécénat de compétences, …  Vous vous sentez utile car vous faites quelque chose pour améliorer le monde qui vous entoure. Cela vous permet d’avoir un esprit plus positif. Ça fait du bien et, en plus, vous explorez de nouvelles compétences et identifiez de potentielles pistes de projet pour votre reconversion. Une stratégie win-win !

Pour passer à l’action, demandez-vous simplement et sans pression : dans votre cercle d’influence, quelles sont les actions faciles et rapides que vous pourriez réaliser dans le mois prochain ? Notez en 3 dès maintenant.

N’hésitez pas à utiliser ce même exercice pour faire le point sur votre travail actuel. Quelles sont les pensées du cercle de préoccupation ? Quelles actions pourriez-vous mettre en œuvre dans le cercle d’influence? 

Le cercle d’influence vous permettra d’identifier des pistes d’amélioration concrètes à mettre en œuvre dès aujourd’hui dans votre quotidien, et in fine de décider si vous souhaitez entamer ou non une transition professionnelle à impact.

II/ Vous êtes votre meilleur allié : prenez soin de vous !

3 questions à se poser pour définir un bon rythme de transition

Les changements de vie, notamment professionnels, sont intenses. Remise en question, travail personnel, recherches, rencontres avec d’autres professionnels… Vous jetez dans l’action pour faire avancer les choses et vous sentir utile, c’est bien. Mais attention à ne pas tomber dans l’écueil de vous surmener en blindant votre emploi du temps.

En effet, votre transition professionnelle ne doit pas se faire au détriment de votre santé mentale et physique ni à celui de votre équilibre vie professionnelle et personnelle.

C’est pourquoi définir un rythme de transition qui vous convient peut s’avérer être une excellente idée. Voici 3 questions à vous poser pour vous aider à le définir :

  • Vous préférez travailler sur votre projet de transition professionnelle un peu tous les jours ? En fin de semaine ? Un jour en particulier ?
  • Souhaitez-vous avancer seul ? Ou en groupe ?
  • A quelle date souhaitez-vous que votre transition à impact soit terminée ?

Faites le point sur vous-même, votre vie actuelle, vos envies, vos besoins et vos possibilités. Définissez ce sur quoi vous ne souhaitez pas transiger, cela vous permettra d’avancer le plus sereinement possible.

Si vous souhaitez en savoir plus, nous vous conseillons de lire notre article “Reconversion à impact : définir un cadre pour sortir d’une voie toute tracée” qui vous apporte une aide concrète pour rythmer votre transition professionnelle.

philosophie

Faites vous du bien !

On ne le dira jamais assez. Quand tout semble instable à l’extérieur, il est crucial de conserver un équilibre intérieur et de ne pas sous-estimer ses besoins de base.

Vous pouvez avoir tendance à vous oublier, à vous dire que vous avez déjà beaucoup de chances face aux problématiques mondiales. Mais prendre soin de son corps et de sa santé mentale en respectant son rythme biologique (sommeil, nourriture, activités sportives) est primordial. 

D’ailleurs, tous les professionnels de l’accompagnement vous le diront ! C’est en allant bien que l’on peut ensuite agir pour aider les autres.

Donc écoutez-vous. Si vous ressentez de l’anxiété par rapport à la période, à votre transition, n’hésitez pas à mettre en pause votre projet, juste le temps de retrouver un équilibre (un expert pourra vous y aider, si besoin).

Et en bonus, pour les anxieux, on vous donne le tips de Camille : Un exercice de cohérence cardiaque 365 pour réguler votre stress et vos émotions.

C’est très simple et très facile à retenir :

  • 3 fois par jour,
  • 6 respirations par minutes,
  • pendant 5 minutes.

Vous l’aurez compris, une transition professionnelle progressive c’est un marathon, pas un sprint. Soyez à l’écoute de vos sensations, vos besoins et n’hésitez pas à faire une pause si cela est nécessaire. Il vaut mieux avancer, même lentement, que de stagner là où on ne veut plus être !

Convaincu.e ? On vous aide à aller plus loin avec notre guide pratique à télécharger !

Et si vous souhaitez vous faire accompagner dans le cadre d’un programme collectif et individuel, réservez un entretien avec notre expert.